Texte 13 : L'escalier de la tour

J’avais promis d’écrire de temps en temps une chronique, pour le plaisir, et aussi en pensant à celles et ceux qui restent confinés pour de multiples raisons d’âge ou de maladie, ou par prudence, ou à ceux qui sont limités pour les déplacements. Et puis aussi, pour garder le contact avec nombre d’entre vous qui s’intéressent à l’histoire de l’art. Un peu d’art ne peut pas faire de mal et si, grâce à vous, c’est contagieux, c’est de la bonne contagion.

 

 

 

Gilbert Croué, historien d’art, conférencier, le 17 juin 2020

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.